QUI SONT SES SALARIES QUI DEMANDENT PLUS DE SOUPLESSE DANS LEURS HORAIRES DE TRAVAIL ?

Une étude menée par Wrike*auprès de 4000 salariés américains, allemands, anglais et français a récemment démontré que la flexibilité des horaires figurait dans le trio de tête des leviers de motivation au travail. A l’heure du télétravail, du slashing(1) et de la mobilité, on pourrait penser que la majorité des salariés français dispose d’une latitude dans l’organisation de ses horaires de travail. Dans une précédente étude réalisée en 2017 par Opinionway à la demande d’Horoquartz, 1 salarié français sur 2 indiquait ne disposer d’aucune souplesse dans ses horaires de travail.

Contraintes de fonctionnement et de service client, obligations d’accueil du public et de continuité de service, organisation industrielle : il existe de nombreux cas où une plus grande flexibilité des horaires se heurte à la réalité.

Pourtant l’attente des salariés à ce sujet semble être démontrée. Dans ce nouveau volet, Horoquartz a essayé de voir s’il existait un « profil-type » du demandeur de flexibilité et notamment s’il existait un effet générationnel.

Horoquartz, leader et pionnier des solutions de gestion des temps et des plannings en France, est un observateur privilégié du rapport à l’entreprise des salariés français. En partenariat avec Opinionway, Horoquartz a interrogé plus de 2200 salariés issus de tous les secteurs d’activité et de tous les types d’entreprises, toutes générations confondues, pour apporter un éclairage statistique mesurable à cette demande de flexibilité qui est désormais au coeur des débats RH.

  • Renseignez votre adresse email pour recevoir le livre blanc "QUI SONT SES SALARIES QUI DEMANDENT PLUS DE SOUPLESSE DANS LEURS HORAIRES DE TRAVAIL ?"
  • * En soumettant ce formulaire j’accepte que les informations saisies soient utilisées pour permettre de me recontacter. Lire notre politique de données personnelles.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.