QUELLE TECHNOLOGIE D’IDENTIFICATION ET DE BADGE CHOISIR ?

09 août2018

Pour beaucoup d’applications, identification rime avec badge. D’autres possibilités existent, comment choisir ?

Le marché du contrôle d’accès ou propose une multitude de moyens d’identification. Comment s’y retrouver parmi les nombreuses options possibles, qui ont toutes des capacités et des coûts différents ?

 

Avant tout, partir du besoin

 

Alors que la tentation peut-être grande de choisir une technologie pour des considérations purement techniques (effet de mode ou d’actualité par exemple), lorsqu’on décide de mettre en place un système de contrôle d’accès en entreprise, il faut avant tout bien définir ses besoins:  pour quels accès, quel niveau de sécurité recherché, quel budget et quels autres usages… 

De façon générale, un système de contrôle d’accès s’articule autour d’un logiciel pour gérer les habilitations de chaque accédant, d’un support d’identification de l’accédant, de terminaux d’identification et des équipements/obstacles pour gérer l’accès physique aux locaux.

Le choix du support d’identification est fonction du terminal d’identification choisi, et inversement. Que ce soit un lecteur à clavier, à badge, biométrique… derrière chacune de ces technologies se cache un type d’identifiant (code, badge, doigt, rétine…). Le choix d’une technologie n’est pas obligatoirement unique, la combinaison de plusieurs technologies au sein d’un même terminal est possible pour plus de sécurité (ex : coupler badge + code).

 

Une multiplicité de moyens d’identification

C’est typiquement ce type de combinaisons qui est proposé par Horoquartz pour ses solutions de sûreté-sécurité avec des lecteurs capables de mixer code + badge (lecteur smartCLX2) ou badge + empreinte digitale (lecteur smartCL2Bio). Mais l’utilisation des lecteurs à technologie unique d’identification est également possible et même courante.

L’interphonie ou la lecture de plaques par des caméras sont aussi des solutions d’identification qui peuvent être mises en place en complément d’un système de contrôle d’accès.

Aujourd’hui, le contrôle d’accès par code est davantage utilisé sur les installations des maisons individuelles ou d’habitat collectif. Quant aux technologies biométriques, elles nécessitent d’appliquer un cadre réglementaire restrictif (RGPD – CNIL) qui freine leur  développement sur le marché français.

L’émergence de nouveaux supports d’identification via les smartphones (iPhone et Android) se fait encore discrète, mais ce mode d’identification devrait connaitre une forte croissance dans les prochaines années grâce au développement de nouveaux lecteurs compatibles aux technologies NFC et Bluetooth.

Le badge : le support d’identification le plus répandu aujourd’hui

De ce fait, le badge reste à ce jour le moyen d’identification le plus répandu en entreprise pour le contrôle d’accès. Il combine le meilleur rapport sécurité / prix et est très simple d’utilisation. Par ailleurs, le badge est un support facile à mutualiser pour les différentes applications qui ont besoin d’un identifiant (restaurant d’entreprise, photocopieurs, parking, monétique, etc.).

Lorsqu’on a fait le choix d’une identification par badge, vient ensuite le choix de la technologie de badge pour laquelle opter. Qu’il soit avec ou sans contact, à piste magnétique, carte à puce, code à barre ou RFID… le choix de la technologie se fait en fonction de différents critères :

  • Le prix
  • Le niveau de sûreté attendu (résistance à la duplication ou à la falsification, compatibilité ANSSI…)
  • Les conditions d’utilisation (intérieur, extérieur, température…)
  • Les usages (occasionnel, trafic élevé…)
  • La distance de lecture
  • La fragilité, l’usure…

La technologie RFID

 

Aujourd’hui, la technologie RFID est celle qui garantit la plus grande simplicité d’utilisation grâce à sa technologie sans contact qui apporte un confort d’utilisation avec une distance de lecture plus élevée que les autres technologies.

La Mifare® DESfire® EV1 et EV2 apporte le meilleur niveau de sécurité et la plus grande pérennité. Cette technologie est proposée par Horoquartz et compatible avec sa gamme de lecteurs de contrôle d’accès.


D’après un entretien réalisé avec Patrick Paranthoen – Directeur R&D Sûreté chez Horoquartz.